Archives du mot-clé Les Sales Blancs

MasteringLeFoulala10

Le Foulala – Moi, mes potes, ma caisse et mon chien

Ayè, annoncé depuis l’époque où il avait encore des tresses, le solo du Foulala est enfin dispo en exclu sur le Bandcamp officiel des Sales Blancs. Le skeud sera également en vente dans le 187 Store d’ici un gros mois. Toujours aussi affable, parfois moins Gégé la déconne qu’on pourrait s’y attendre, je trouve qu’il évite assez bien l’écueil de la profession de foi Westcoast diluée sur 60 minutes. Tant mieux s’il croise les doigts depuis 1993, ça reste son fond de commerce et il aurait tort de bouder son/notre plaisir à ce niveau-là. Mais il propose davantage et les trois derniers morceaux par exemple rappeleront aux auditeurs avertis le spleen tout aussi sincère de « Jour de pluie ». Quant au taf de producer d’Aelpéacha, il est comme d’hab’ impressionnant, dans la veine des projets qu’il avait déjà entièrement réalisés pour Southcide 13, Seno ou Driver. Gainsbourg et Cabrel croisent entre autres Rick James et Jerry Washington parmi les nombreux samples qui donnent une couleur volontairement très « Ruthlessque » à l’ensemble.

Bref, je ne vais pas vous la jouer chronique d’album, je suis un peu juge et partie vous vous en doutez, ça n’aurait pas de sens. J’en profite simplement pour vous exhumer la petite vidéo ci-dessus et les quelques photos ci-dessous prises il y a plus d’un an lors de la session mastering au Studio du Regard.

Lire la suite

VTFE : le retour des Sales Blancs

VTFE-recto

6 ans déjà depuis la sortie de Bâtard (dont il reste encore quelques exemplaires CD dans la nature, me contacter si intéressé). Une éternité à l’heure des zinternets. Manol a pris sa retraite, mais continue de supporter les copains autant que le PSG (c’est-à-dire jusqu’à la mort). Seno a fait son coming out judéo-maçonnique et préfère désormais la neige au soleil. Double G a ouvert un tattoo shop, Eazy Ink. Tombokarnage est toujours là, mais on ne sait jamais trop où. Quant au Foulala, il vient de boucler son premier solo entièrement produit par Aelpéacha (livraison avant l’été). Alors forcément, la mise en ligne aujourd’hui sans crier gare de l’Arlésienne VTFE, pour une surprise, c’est une bonne surprise :

Lire la suite