Archives du mot-clé California

Southcide 13 x South Central Cartel x 2nd II None

Concert Southcide 13 x South Central Cartel x 2nd II None au Petit Bain le samedi 14 juin 2014

Southcide 13 x South Central Cartel x 2nd II None

 

Si vous n’étiez pas encore au courant que ce samedi les G’z seront en mouvement, direction le Petit Bain transformé en territoire SC, bah maintenant vous savez. Le poto Dogg Master sera même de retour en ville pour ouvrir les hostilités. Ça va être haut dans le club, les absents n’auront aucune excuse !

Plus d’infos : http://facebook.com/events/230069483855234

Préventes : http://le-a.bandcamp.com/merch/concert-14-juin-2014-southcide-13-the-south-central-cartel-2nd-ii-none

#Paris #France #Splifton #ComptonMuzik #ontour

A post shared by 2 N D II N O N E (@2ndiinonecpt) on

domkennedy-flyer

2 places à gagner pour le concert de Dom Kennedy au Nouveau Casino le vendredi 11 avril 2014

domkennedy-flyer

Un an et demi après son premier concert chez nous à la Bellevilloise, le patron de Leimert Park repasse par Paris, cette fois au Nouveau Casino, dans le cadre de sa tournée européenne. Propz à Free Your Funk et Poyz N Pirlz pour l’orga. Je vous épargne les présentations inutiles avec l’ami Dominic, allons direct à l’essentiel :

Lire la suite

Kool John ft. P-Lo, Iamsu! – Summer Jam

Voilà, ça c’est le Iamsu! que j’aime particulièrement et dont je parle à la fin du débat sur les XXL Freshmen dans le Deeper Than Rap Volume 2. Je vous laisse aller écouter pour comprendre pourquoi… Paye ta sirène à fissurer une rampe de skate, tes basses à déraciner un panier de basket. De toute façon, avec un titre comme « Summer Jam », can’t never go wrong. Bon, le morceau provient en fait de la mixtape Peace, Love & Shmoplife de Kool John, mais c’est pareil. La famille HBK, les ptits jeunes charbonneurs de Richmond qui ne cessent de monter, la relève de la Bay qui j’espère va enfin réussir à rayonner au-delà.

Lire la suite

WC-Big-Syke-Concert-Lyon-Flyer

WC + Big Syke + DJ AK en concert à Lyon le jeudi 10 octobre 2013

WC-Big-Syke-Concert-Lyon-Flyer

Si vous êtes sur Lyon jeudi soir et que vous vous prétendez fans de rap Westcoast, vous avez intérêt à vous pointer à la salle du Kao au Ninkasi Gerland. On dit merci le poto DJ AK (qui partagera la scène avec les 2 darons) et Gangsta Zone Recordz ;)

Préventes : Digitick

Omar Aura – The Weekend

Le flow de ce coquin d’Omar + l’instru de Stantastic qui revisite « Let’s Play House » + le refrain un peu pupute de Luz Maria + la saynète golri d’outro sur fond de « New York New York » = le combo parfait pour ceux qui ne vivent que pour le samedi et le dimanche. Si vous suivez, vous vous rappelez que j’avais kiffé son premier album. Le second, Players Only, se faisait désespérément attendre, il semble enfin se préciser, sous la forme d’un EP tout compte fait. Je vous mets ci-dessous le clip précédent, destiné cette fois à ceux qui aiment la chatte au petit dèj’ (mais où est le sample de « Some Bomb Ass Pussy » ?) :

Lire la suite

Kay Nine Tha Boss – On The Set

Vous voulez du bon gros gangsta rap SoCal, pas original pour un penny, mais simple et efficace et tant mieux parce qu’on ne lui en demande pas plus ? Kay Nine Tha Boss déroule, sans fioritures, avec un style proche de ce que pourrait proposer Nipsey Hussle s’il poussait davantage la fonte. Toute l’imagerie est là : lowriders et lowbikes, palm trees et white tees, pop lockers et homies qui balancent des signes de doigts. Au moins vous êtes sûrs de pas vous tromper. Le mec rep’ donc son set, à savoir « Da Anaz » (Santa Ana et Anaheim, Orange County). 2 albums et 3 mixtapes à son actif, même sans mater les clips ci-dessous, dont un feat archi propre avec Jayo Felony, vous savez à quoi vous attendre. Comfort zone Westcoast je vous dis !

Lire la suite

Omar Aura – Auradon Sessions: The American Don

Préambule : allez savoir pourquoi je n’ai pas publié cette mini review à l’époque, j’ai dû penser que c’était le cas et zapper ensuite, super… Toujours est-il que je viens juste de la retrouver au hasard dans mes brouillons, alors comme avec le recul il s’agit définitivement d’un de mes coups de coeur de 2012, fuck it, mieux vaut tard que jamais, toussa, autant vous en faire profiter. Et pour la peine, j’ai rajouté une poignée de friandises locales complémentaires.

Omar Aura - 2012 - Auradon Sessions (The American Don) - Front

Lire la suite