G-Slimm – Fours Deuces & Trays

#lethrowbackdujour s’impose de lui-même vu que je viens de récup’ un petit stock de la repress officielle de ce G-shit classic de NOLA. On dit merci Drop Top Music ! Si vous voulez en savoir plus sur Big Boy Records aka le grand rival déchu de Cash Money (et dans une moindre mesure de No Limit suite au retour de Master P et sa clique en Louisiane) au milieu des 90’s, je vous recommande ce très bon article discographico-chronologique sur le blog d’Amoeba, ainsi que cet intéressant réglage de comptes du musicien/producteur David “D-Funk” Faulk avec son ancien label.

R.I.P. G-Slimm.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s