The Touch Funk ft. J’L’Tismé, Espe – Là où la vie me mène

La matière première s’extrait toujours du sous-sol de Montceau-les-Mines, sauf que Slimdogg, D-Jay Ness D et Goz ont remplacé le charbon par un G(risou)-funk des plus explosifs.

Rien de révolutionnaire dans leur nouvel album, les 3 zikos/producteurs du 71 appliquent à la lettre les bonnes vieilles recettes et signent un quasi sans faute. J’aime en particulier la façon dont ils laissent s’étirer la plupart des morceaux pour en relever la musicalité. Seul le cheap “Soirée 205” dénote, surtout en comparaison de petits bijoux comme “I Remember” (et son sample pourtant archi cramé des Isley Brothers) ou “Too Grown 4 That”.

Quant au clip ci-dessus, je veux bien aller n’importe où si une Mustang m’y mène, mais par pitié, trop de HDR tue le HDR ! Pour le prochain visu, pourquoi ne pas revenir au TFR ? Touch Funk Rétro. Les bonnes vieilles recettes, je vous dis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s