Ride hommage Desty Corleone

Ride hommage à Desty Corleone le dimanche 2 novembre 2014

Ride hommage Desty Corleone
Mardi prochain, le 4 novembre, marquera le premier anniversaire du décès de Desty. Si vous l’avez connu ou simplement si vous étiez fan de sa musique, venez lui rendre hommage ce dimanche. Comme précisé sur le flyer ci-dessus, le rendez-vous est fixé à 13h au 1 rue de la Poterne des Peupliers (Tram 3a, arrêt Poterne des Peupliers) dans le 13e à Paris, entre la Porte de Gentilly et la Porte d’Italie.

Plus d’infos sur la page Facebook.

DTRWS - Dailymotion

Deeper Than Rap Weekly Show + vidéo inédite « DJ Quik’s Quiksmas Groove »

Désolé pour le silence radio depuis juin. La faute aux vacances, un peu, et à un nouveau projet, surtout, qui m’aura beaucoup occupé ces derniers temps : après l’émission radio (toujours un samedi sur deux en direct sur Rinse France, puis en podcast sur SoundCloud), voici l’émission web TV hebdo de Deeper Than Rap sur Dailymotion !

Lire la suite

Southcide 13 x South Central Cartel x 2nd II None

Concert Southcide 13 x South Central Cartel x 2nd II None au Petit Bain le samedi 14 juin 2014

Southcide 13 x South Central Cartel x 2nd II None

 

Si vous n’étiez pas encore au courant que ce samedi les G’z seront en mouvement, direction le Petit Bain transformé en territoire SC, bah maintenant vous savez. Le poto Dogg Master sera même de retour en ville pour ouvrir les hostilités. Ça va être haut dans le club, les absents n’auront aucune excuse !

Plus d’infos : http://facebook.com/events/230069483855234

Préventes : http://le-a.bandcamp.com/merch/concert-14-juin-2014-southcide-13-the-south-central-cartel-2nd-ii-none

Dagger D - Bad, Bad World

Dagger D – Bad, Bad World

Dagger D - Bad, Bad World

Si si, ya du gangsta rap en Finlande. Et du bon. D’origine syrienne, Dagger D habite à Vaasa, capitale de la région d’Ostrobotnie sur la côte Ouest du pays. Merci Wikipedia.

À peine 20 piges, mais biberonné aux Brotha Lynch Hung, X-Raided, Spice 1, Ice Cube et ce genre de darons énervés d’une autre côte Ouest, nettement plus familière. Je viens de le découvrir par hasard via ses excellents morceaux « Can’t Fade Me » et « Curse ». Coup de coeur immédiat, donc farfouillage du reste de sa discographie, encore maigre à l’exception de Bad, Bad World, EP autoproduit tout juste sorti du four le 29 mai. Po po po ! Tongue twisting et instrus oscillant entre G-funk, mobb shit et horrorcore, croyez-moi, ça défouraille. À noter parmi les invités la présence d’Hystables, vieux soldat de l’écurie Siccmade Muzicc.

Chelou par contre la phase de ne foutre le projet que sur YouTube (cf. playlist ci-dessous), sans aucun lien pour le télécharger. J’éditerai l’article si jamais Dédé corrige le tir.

Lire la suite

Club Swamp Thing 3 - Flyer

Soirée Fusils À Pompe x Deeper Than Rap vendredi 9 mai 2014 au 9b

Club Swamp Thing 3 - Flyer

On vous attend pour club swamper ce vendredi dès 19h au 9b. C’est un bar, donc entrée gratos.

Globalement, ça va jouer du gros rap bien fort et la bière va couler à flots. Comptez sur moi pour glisser quelques G-shiteries bien senties au milieu…

Moise-The-Dude2

Moïse The Dude [Interview]

Moise-The-Dude1

Dans un grand élan de fainéantise en totale adéquation avec ce qui va suivre, il m’aura fallu respectivement un an et quinze jours pour vous parler des deux EP’s de l’ami Moïse – comme la mimolette mais en plus barbu. Hormis bien sûr les sorties « G-funk » que je continue à surveiller, même quand je ne suis pas directement impliqué, je dois reconnaître que je n’écoute plus beaucoup de rap français. La faute au niveau ambiant pas super jojo, tandis que là-bas (suivez mon regard) ça grouille dans tous les sens, remplissant déjà plus qu’il n’en faut mes oreilles au quotidien ? Ou peut-être tout simplement parce que c’est moi qui vieillis et que j’y trouve moins mon compte qu’il y a quelques années. Quoi qu’il en soit, le Dude est l’un des rares trucs en VF que j’ai eu plaisir à découvrir récemment. Le mec a un vrai bon délire et un univers décalé où se téléscopent tout un tas de références musicales et cinématographiques qui me parlent. L’occasion était donc trop belle pour ne pas lui demander de les décrypter, morceau par morceau. À lire de préférence en peignoir et en sirotant un mélange vodka-lait-Kahlúa.

Lire la suite